La peinture suédoise pour vos surfaces en bois

16 août 2020 0 By Felicia
La peinture suédoise pour vos surfaces en bois

En parcourant les articles de la presse en direct, nous avons flashé sur un sujet plutôt intéressant : « la peinture suédoise ». Elle est réputée pour la préservation du bois, ainsi que pour ses multiples avantages écologiques, esthétiques et économiques. À travers cet article, nous tenons à vous exposer les spécificités et atouts remarquables de ce produit.

Brève description

La peinture suédoise est un produit traditionnel dont le nom dérive de la mine de cuivre située à Falun, en Suède. Suivant les régions, elle peut être appelée « peinture à l’ocre », « peinture à la farine » ou « peinture au blé ».
Effectivement, sa recette de fabrication est à base de farine (blé ou seigle), d’eau, d’huile de lin et de pigments. Selon les estimations, ses premières utilisations dateraient de la fin de l’ère viking. Dans les meilleures conditions, elle peut être conservée pendant au moins 6 mois.

Les avantages de la peinture suédoise

  • Une préservation durable du bois

La peinture à l’ocre est une finition très efficace pour protéger le bois. Grâce à son application, la durabilité de ce dernier pourrait même atteindre une dizaine d’années. De plus, le séchage est rapide.
Elle protège le bois de ses divers agents de dégradation : intempéries (pluie, soleil, grêle, neige, …), rayons Ultra-Violets et champignons. Ainsi, elle est parfaite pour les bardages extérieurs, les portails, les portes, les volets, les auvents, les cabanes, les jardinières, les bancs, les ruches, etc.
Son élasticité la rend adaptable aux changements du bois au fil des années. Étant perméable à l’humidité, elle laisse ce dernier respirer.
En outre, la peinture suédoise est non filmogène. Après séchage complet, elle forme une pellicule solide qui ne s’écaille pas. Ainsi, il est inutile de poncer au préalable pour rafraîchir la peinture. En effet, il est recommandé de la renouveler régulièrement pour une protection optimale du bois.

  • Une peinture écologique

N’ayant aucun solvant toxique, la peinture à la farine est plus respectueuse de l’environnement que les peintures industrielles. Elle est idéale pour les ruches d’abeilles.
Elle peut aussi être utilisée pour peindre les surfaces intérieures, les murs et les meubles. Ainsi, l’ajout de sulfate de fer ne sera pas nécessaire. En retirant ce dernier de la préparation, les outils pourront être rincés à l’eau, ce qui évitera l’emploi de solvant.
L’utilisation de pigments naturels est à privilégier. Les ocres et les terres colorantes renferment naturellement de l’oxyde de fer, résistent mieux aux UV, sont moins onéreuses et plus stables sur le long terme. Vous disposerez d’un large choix de couleurs : ocre jaune, ocre rouge, terre d’ombre, terre de Sienne, …
Certes, des pigments synthétiques ou oxydes (bleu, rouge vif, violet, …) peuvent également être utilisés. Pourtant, leur résistance aux UV est inférieure à celle des pigments naturels. De ce fait, ils sont généralement adaptés à la décoration intérieure. Par ailleurs, leurs couleurs sont susceptibles de changer pendant la cuisson.

  • Un rendu esthétique pour des dépenses moindres

La couleur ocre et mate de la peinture offre un design élégant aux surfaces en bois. Ses ingrédients peuvent être facilement trouvés sur le marché. Ainsi, elle est deux fois moins coûteuse que les peintures industrielles. Avec l’aide de quelques tutoriels, vous pourrez économiser en la fabriquant vous-même.

Pour conclure, la peinture suédoise s’adapte parfaitement à vos surfaces en bois extérieures et intérieures. Elle constitue un excellent choix pour tout individu éco responsable, recherchant un bon rapport qualité/prix. Pour ceux qui préfèrent le fait-maison, il suffit de surfer sur Internet et voir la presse en direct pour trouver une bonne recette de fabrication.