Les troubles du sommeil chez la personne âgée

20 mars 2021 0 By Stéphanie
Les troubles du sommeil chez la personne âgée

Les troubles du sommeil chez une personne âgée impliquent toute perturbation de la structure du sommeil. Il peut s’agir d’un excès de sommeil, de problèmes pour s’endormir ou de rester endormi. Il peut également être question de comportements anormaux pendant le sommeil. Ces troubles ne font pas partie du processus normal de vieillissement. Quelles sont les causes et quand faire appel à un médecin ? Réponse !

Les causes des troubles du sommeil

Même avec un sommier et un matelas 90 x190 conformes, une personne âgée aura toujours un sommeil moins profond qu’un jeune individu. Il arrive qu’une personne de 70 ans en bonne santé se réveille plusieurs fois dans la nuit. Ce n’est pas forcément dû à une maladie. Cependant, les troubles du sommeil chez les personnes âgées peuvent être dus à l’une des causes suivantes :

  • La maladie d’Alzheimer ;
  • L’alcool, la caféine et la nicotine ;
  • La modification de l’horloge interne naturelle de l’organisme, ce qui amène certaines personnes à s’endormir plus tôt dans la soirée ;
  • La maladie chronique de longue durée, telle que l’insuffisance cardiaque, les maladies pulmonaires ;
  • Certains médicaments, herbes ;
  • La dépression ;
  • Un trouble du cerveau ou du système nerveux ;
  • Les douleurs dues à des maladies comme l’arthrite ;
  • Un mauvais matelas.

Les types de troubles du sommeil

Parmi les types de troubles du sommeil les plus courants chez une personne âgée, on peut citer :

  • L’insomnie, qui consiste en une difficulté à s’endormir ou à rester endormi toute la nuit ;
  • L’apnée du sommeil, qui se caractérise par une respiration anormale durant le sommeil ;
  • Le syndrome des jambes sans repos, un type de trouble du mouvement pendant le sommeil. Ce syndrome provoque une sensation d’inconfort et une envie de bouger les jambes pendant que vous essayez de vous endormir ;
  • La narcolepsie, un état caractérisé par une somnolence extrême pendant la journée et un endormissement soudain pendant le jour.

Les bons gestes à adopter

L’amélioration de l’hygiène du sommeil est très efficace chez une personne âgée. Ces conseils aideront à améliorer la qualité du sommeil :

  • Etablir une heure de coucher constante et suffisamment tardive pour réduire les réveils nocturnes ;
  • Terminer les repas plusieurs heures avant d’aller au lit ;
  • Avoir une routine relaxante pour l’heure du coucher ;
  • Veiller à ce que la chambre soit confortable, fraîche, sombre et calme ;
  • Pratiquer une activité relaxante telle que la méditation, la relaxation musculaire progressive, le biofeedback ou l’écoute de musique apaisante ;
  • Eviter la sieste en fin d’après-midi et en soirée, car cela prendra sur le sommeil nocturne ;
  • S’habituer à aller au lit et se réveiller à la même heure chaque jour ;
  • Effectuer 20 à 30 minutes d’exercices physiques légers quotidiennement ;
  • Eviter tous les stimulants (alcool, caféine et nicotine) ;
  • Éliminer de la chambre à coucher tout ce qui empêche de dormir (lumières vives, sons trop forts, écrans de téléviseur et d’ordinateur…) ;
  • Remplacer un vieux sommier et prendre un matelas 90 x190 pour un lit simple.

Quand faire appel à un médecin ?

À part les gestes sains à adopter, consulter un médecin au sujet des problèmes de sommeil est nécessaire. Il est important de soulever les préoccupations concernant les douleurs articulaires ressenties ou les nouveaux symptômes. Les inquiétudes sur la quantité ou la qualité du sommeil doivent également être communiquées au médecin. Ou encore, si la personne se sent fatiguée même si elle pense avoir dormi suffisamment. Le médecin traitant peut aider à identifier la cause du problème. Il est aussi conseillé de consulter un médecin lorsque la difficulté à dormir dure depuis des semaines. Mais surtout, dès que les troubles du sommeil ont un impact négatif sur sa vie quotidienne.