Comment bien préparer le CAP accompagnement éducatif petite enfance ?

8 mai 2021 0 By Raymond
Comment bien préparer le CAP accompagnement éducatif petite enfance ?

Le certificat d’aptitude professionnelle petite enfance ou CAP petite enfance désigne un certificat délivré par l’État. Ce diplôme donne accès à tous les métiers liés à la petite enfance. Le niveau minimum nécessaire pour réaliser la formation est la troisième. Une formation CAP petite enfance offre aux apprentis une multitude d’avantages. Cette certification leur permet d’obtenir de nombreuses qualités à la fin de l’opération. Le professionnel issu de cette formation sera également en mesure d’accompagner les tous petits dans leur processus d’éveil et d’épanouissement. Mais quelles sont les étapes à suivre pour bien préparer le CAP accompagnement éducatif petite enfance ?

Préparer le CAP petite enfance dans un lycée

Vous pouvez préparer votre cap petite enfance dans un lycée privé ou public dépendant du ministère de l’Agriculture ou du ministère de l’Éducation nationale. Cette option est plutôt réservée aux jeunes. La durée de l’enseignement est de 24 mois après la classe de 3e. Pour ceux qui ont déjà leur BAC, la formation dure 12 mois. L’avantage de la formation longue est que les apprentis ont tout leur temps pour bien assimiler les compétences et les savoirs.
Pour autant, des stages CAP accompagnant éducatif petite enfance au sein d’un centre qui reçoit des enfants de moins de six ans sont obligatoires pour les élèves préparant l’épreuve à l’établissement professionnel. Durant ces périodes, l’élève n’est pas considéré par un salarié, mais plutôt un stagiaire. Il est tenu à établir deux fiches d’activité à présenter devant un jury. Dans certains cas, ces fiches sont ensuite validées en suivi continu. À la différence des autres formes de formations relatives à la petite enfance, le CAP petite enfance permet au candidat de multiplier les stages dans de nombreux organismes. Il est possible en effet d’obtenir de solides expériences. Cependant, ces stages ne sont pas de longue durée et les responsabilités qui vous seront confiées sont assez restreintes. Dans ce cas, vous ne passerez pas d’un examen. Par contre, les notes qui proviennent du contrôle continu comptent. Dans tous les cas, d’autres options de préparation de CAP petite enfance existent.

Préparer l’examen par l’apprentissage pour financer la formation

Vous avez également la possibilité de préparer votre certificat d’aptitude professionnelle petite enfance en alternance après signature du contrat d’apprentissage. Dans ce sens, la durée de la formation est d’une année après un bac, un premier CAP ou après un BEP et de deux ans après la ème comme pour une préparation au sein du lycée. Il vous faut 12 semaines par an au sein d’un établissement d’apprentissage et 35 semaines par an dans un établissement de la petite enfance (école maternelle, centre de loisirs, crèche, etc.) pour obtenir ce certificat. L’un des atouts que cette option vous fournit est que vous percevez un salaire. Ce dernier vous permet de subventionner votre formation du CAP accompagnant éducatif petite enfance. Le temps que vous passiez dans l’organisme petite enfance vous permet de pratiquer immédiatement les cours théoriques appris en salle de classe. Vous bénéficierez en effet d’une réelle expérience professionnelle concernant tout pour les enfants dans la vie, ce qui parait un avantage majeur pour trouver facilement un emploi. Tout au long de la formation, le support du tuteur est un avantage réel pour réussir votre examen. Bien évidemment, cette alternative présente quelques points faibles. Vous devez être motivé pour trouver un centre qui pourrait vous accepter en tant qu’apprenti. Les places disponibles sont souvent très rares. Ce n’est pas tout, l’alternance entre le travail au sein de l’entreprise et les cours en classe parait fatigante. En fixant votre choix sur ce type d’enseignement, vous serez rémunéré, mais vous risquez également de ne pas bénéficier de vacances scolaires.